Last update: 23/09/2020 18:00

Agile et la vision de long terme

Contrairement à la croyance populaire, les méthodes agiles ne limitent pas leur horizon à la frontière d'une itération sans savoir de quoi la prochaine sera faite. C'est un credo qu'il faut combattre avec la plus grande fermeté car il n'a pas de sens et il induit la fausse impression qu'avec l'Agilité on ne planifie rien.

En Agile la question de la vision de long terme est centrale. On marque une direction mais on s'interdit une planification trop détaillée. La vision doit s'accompagner de réalisme et ce réalisme est dicté par l'instant ET par le côté incertain du futur. On tient donc compte de ce qu'il est convenu d'appeler cône d'incertitude.

Plus la direction générale est lointaine, plus l'angle sous lequel on scrute l'horizon est étroit, mais plus il permet aussi de balader son regard de manière large. Cela semble paradoxal mais correspond bien à une réalité physique: on peut avoir les yeux fixés sur un point de l'horizon — le but de long terme — et en même temps l'embrasser tout entier.

Cette double approche aide à planifier l'instant présent avec acuité mais également le suivant, avec plus d'indécision cependant.

Plus l'horizon est lointain plus il est nécessaire de se méfier du degré d'incertitude. La planification de long terme peut être fallacieuse parce qu'instillant une fausse impression de contrôle. C'est son principal danger. Son principal atout est l'exercice de prévision qui l'accompagne. C'est donc un équilibre délicat où l'art l'emporte souvent sur la science.

L'équilibre dont je parle est une question d'effort. Quelle est l'ampleur de la besogne à prévoir et jusqu'à quel degré de détail ? Au fond, plus la précision de la feuille de route est imposante et plus elle est inhérente à des éléments du futur, moins les chances de pouvoir en faire un usage profitable sont élevées. C'est ce qu'exprime le graphique suivant :

On notera que l'horizon de certitude ne va guère au-delà des 6 mois [1] et a tendance à se contracter dans les environnements les plus soumis à des formes de disruption vive.

L'intérêt de disposer d'une planification fine décroît très vite dans le temps et sur l'horizon de certitude présenté, soit environ 6 mois, il faut constater que planification ou pas, on en est réduit au même sort final.

L'Agilité est alors là pour nous rappeler qu'il ne faut guère trop planifier (intensité) mais qu'il faut le faire plus souvent (fréquence). Il convient donc de s'en remettre à des feuilles de route moins contraignantes, suffisamment lâches pour garantir un mouvement fluide, mieux adapté aux circonstances.

Pensez à cela en prenant la métaphore du voyage : la destination vous est connue, de même que certaines étapes clefs mais vous n'avez pas détaillé chaque kilomètre à parcourir. L'auriez-vous fait que vous vous trouveriez bien embêté à chaque déviation ou embouteillage. C'est exactement en cela que la vision à long terme doit servir : donner une direction qui permette les routes de traverse.

Mission/vision de long terme

L'équilibre à garder est question de vision étroite et large à la fois. Il faut pouvoir fixer l'objectif de long terme mais ne pas se couper d'une vision large. Il faut un périscope et un fisheye.

Lorsque tout le monde connaît la mission de long terme, les ajustements de vision sont moins fréquents car il est aisé de donner forme à l'instant présent en fonction de cet objectif plus éloigné. C'est le principe de mission ou Principle of Mission. Si vous vous trouviez sous la tyrannie de l'instant, chaque fois obnubilé par la prochaine étape sans avoir d'idée sur la destination finale, vous seriez dans l'obligation de confirmer l'étape suivante à de multiples reprises, précisément à la fin de chaque étape et vous vous entenderiez dire Oui, mais si j'avais su, j'aurais plutôt été par là!. La vision de long terme permet de se dégager certaines contingences du chemin et vous vous trouverez bien souvent à dire Et si on s'arrêtait là, ici. C'est pas mal ici ! ce qui est notre métaphore du Release on Demand de SAM(BA)/SAFe même si ce n'est pas tout à fait ce qui avait été planifié au départ. Ou encore, Tiens c'est pas mal par là. Pourquoi on n'y jetterait pas un oeil?, une autre métaphore pour le welcome changes de l(Agilité.

En résumé, Agile ne devrait pas être synonyme de tyrannie de l'instant; la vision de long terme aide la planification et diminue le besoin de communication. Ne vous laissez pas aller à l'absence de planification, ni à son excès : les micro-plannings sont autant de leurres!

Notes de bas de page

[1] … Il s'agit d'une affirmation parfaitement gratuite qui a néanmoins pris de la substance avec l'observation de différents secteurs économiques.

Our website uses cookies to save your preferences. We kindly ask you to consent to our use of cookies when you first visit our website. If you do not consent, the sole recourse is to stop visiting our website. X